Un peu, beaucoup, passionnément... les présidents et les Français

LCP
05/10/20 ~ 23:30 - 00:30

En fondant la Ve République, De Gaulle avait imaginé un lien mystique avec les Français, qui se désagrégea au fil des mandats de ses successeurs. Pompidou fut le premier «président normal». Giscard, le Prince moderne, s'invitait à dîner dans les foyers. Mitterrand, le monarque, recréa de la distance. Chirac, le Corrézien tactile, devint le champion des déplacements dans les territoires. Sarkozy, le «bling bling», mettait en avant ses goûts populaires. Hollande, le plus impopulaire, voulut ressembler au Français moyen et oublia d'incarner sa fonction. Macron, le président-Jupiter, accumula les «petites phrases» maladroites. Où en est le lien des Français avec leurs présidents ?