La chaine la plus tweetée

canal
canal
Brexit
Grande-Bretagne, été 2016. Les hommes et femmes politiques font campagne en faveur de la sortie ou du maintien du pays dans l'Union européenne. Dominic Cummings, directeur de la campagne du «Leave» - quitter l'Europe -, met sur pied une stratégie controversée. Le camp des pro-Brexit se divise... Critique : Voici l’histoire d’un « héros » méconnu, Dominic Cummings, grand architecte de la campagne victorieuse des pro-Brexit. Petit génie asocial et ambigu, détesté dans son propre camp, il a « hacké le système politique » pour en créer un numérique, basé sur des statistiques et des algorithmes, destiné à orienter le vote des indécis. Une manière insidieuse d’influencer les masses connectées. Brexit s’attaque à cette problématique de la toute-puissance des datas de manière séduisante. On pense à The Social Network mais aussi, étrangement, à Ocean’s Eleven, avec ce sentiment d’assister au braquage de la démocratie… Benedict Cumberbatch, interprète de Sherlock Holmes et d’Alan Turing (Imitation Game) n’a pas eu à forcer son immense talent, tant Cummings semble un cousin de ses rôles les plus célèbres. Mais, comme son sujet, le téléfilm divise. D’abord parce qu’il court-circuite les investigations actuelles sur d’éventuelles irrégularités dans la campagne du Leave, et parce que les autres personnages (surtout les conservateurs) sont moqués sans nuances. Brexit ne prêche, de fait, que les convertis. Or c’est exactement de cette manière que le camp du Remain a perdu la bataille stratégique face à Cummings…

Le reste du classement c'est ici 

Que regardent les gens actuellement ?

Chargement...
Chargement...