Surfeuses et rebelles

Arte
Gaza
14/12/18 ~ 03:35 - 04:05

Unique surfeuse de Gaza, Sabah, 18 ans, va sans doute renoncer à son sport car elle est sur le point de se marier. Dörthe partage une dernière glisse avec elle. Critique : Il faut parfois savoir faire le deuil de ses passions. Dans la ville de Gaza, Sabah est la seule femme à faire du surf. Elle sait qu’elle devra sans doute abandonner le plaisir des vagues quand elle sera mariée. « Les jeunes n’ont pas de responsabilité, ils doivent mener une vie d’enfant. Quand une fille grandit, les priorités changent. Si un homme interdit à sa femme de nager, elle doit lui obéir », estime l’un des garants de la charia pour le Hamas. La journaliste Dörthe Eickelberg écoute poliment. Elle commence à être habituée. Dans cette série proposée depuis lundi, elle parcourt le monde à la rencontre de celles qui défient les préjugés sociaux pour vivre leur passion du surf. Un sport souvent réservé aux hommes blancs. Si les reportages souffrent parfois d’un déficit d’infos, ils ont le mérite de s’attaquer à des problématiques intéressantes, et diverses selon les pays traversés.
 
Chargement...
Chargement...