Ménopause et andropause

Arte
Quand les hormones s'affolent
21/05/18 ~ 06:15 - 07:10

La ménopause, qui survient chez les femmes à partir de la cinquantaine, touche aujourd'hui la génération du baby-boom. Un tiers environ des femmes ménopausées souffrent de troubles divers suscités par la fin de la période reproductive. Mais que se passe-t-il exactement lorsque le corps cesse de sécréter les hormones sexuelles ? A en croire le nombre considérable de médicaments et de remèdes disponibles sur le marché, il s'agirait d'une «maladie de carence», à soigner. Même si le phénomène de l'andropause est beaucoup moins connu que la ménopause, les hommes sont-ils affectés par des troubles comparables ? Critique : Proche sur la forme d’un cours sur la biologie des seniors, ce documentaire clair et dépassionné explore notre représentation de la ménopause, qui pourrait se résumer par la formule « au-delà de cette limite, votre ticket n’est plus valable ». En sonnant la fin de la fécondité, cette étape de la vie des femmes s’accompagne d’un cortège de manifestations physiques inconfortables, se double souvent d’un décrochage sur le marché amoureux et parfois aussi d’un début de voie de garage dans l’entreprise. Etrangement, son pendant masculin, l’andropause, moins approfondie, qui pénalise également le corps, ne connaît pas la même stigmatisation sociale. En prenant de la hauteur de vue, le film questionne notre vision strictement médicale de la ménopause devenue une pathologie à traiter, alors que d’autres sociétés vivent le vieillissement autrement. Les traitements hormonaux substitutifs divisent d’ailleurs les médecins, car s’ils améliorent la qualité de vie des patients, ils ne sont pas exempts d’effets secondaires (problèmes cardiaques, cancers…). Pour prouver l’utilité sociale des aînés, quand la tentation serait davantage à la relégation, le film fait un détour par le règne animal : chez les orques, les femelles ménopausées, loin d’être mises au rebut, garantissent la survie du groupe.