Les vieux espions vous saluent bien

Arte
20:55 - 22:25

Le gouvernement fédéral allemand a un problème : à la veille de la réunification du Katchékistan de l'Est et du Katchékistan de l'Ouest, deux ex-républiques soviétiques, le candidat à l'élection présidentielle est enlevé. Il était accompagné de l'agent Kern, dépêché de Berlin par les services du renseignement. Démuni face à l'affaire, qui semble impliquer le KGB, le service se voit contraint de faire appel à Jochen Falk, espion retraité de l'ex-RDA et spécialiste de la zone. Le «James Bond est-allemand» pose ses conditions : il veut prendre les rênes de la mission, s’entourer de ses trois acolytes historiques et s'en tenir aux méthodes éprouvées du temps de la guerre froide. Les chefs du renseignement ignorent que Falk nourrit contre Kern un grief d'ordre personnel, ce dernier ayant eu jadis le mauvais goût de lui voler sa femme... Critique : On s’amuse bien à cette parodie de film d’espionnage, mais les Allemands doivent rigoler encore plus : elle met en scène quatre anciens espions de la Stasi (les « éclaireurs de la paix », comme on disait à l’époque, ce qui est le sens du titre original) sortant de leur (maigre) retraite pour aider l’actuel BND (le contre-espionnage fédéral) à mener à bien une mission en ex-Asie ­soviétique. Il s’agit de retrouver le président du Katchékistan — ne cherchez pas sur une carte — pour boucler la réunification du pays, à laquelle s’est engagée la chancelière. Evidemment, nos vieux espions sont plus efficaces, malgré des techniques un peu surannées, que les actuels James Bond teutons : la confrontation, dans un hôtel de luxe, avec un général russe, vieil allié de la guerre froide, ne manque pas de piquant. Ce que le public local apprécie encore ­davantage, c’est que le quatuor est campé par des comédiens ayant eux-mêmes ­démarré leur carrière en RDA, connus et identifiés par des séries locales d’avant la chute du Mur. Ils mettent du cœur à l’ouvrage, malgré les rides et les rhumatismes, bien aidés par une agente qui pourrait être leur fille (jouée par Antje Traue, la Greta Gerwig de l’Est, vue dans Dark). Le résultat est habile et moins tonitruant que Red, l’équivalent récent avec des vétérans de la CIA.
 
Chargement...
Chargement...