Jusqu'ici tout va bien

Canal+
10/05/20 ~ 15:15 - 16:45

Les affaires vont mal pour Fred Bartel, le dynamique patron d'une agence de communication parisienne. Il doit plus de 1 million d'euros au fisc. Pour échapper à la pression de l'administration, il est obligé d'installer son entreprise à la Courneuve. Son personnel rechigne mais est bien obligé d'accepter la situation. Sur place, Fred Bartel tombe sur Samy, un maître chien qui a peur de l'animal avec lequel il travaille. Pour benéficier des avantages d'une zone franche, Bartel doit embaucher des gens vivant sur place. Il demande alors à Samy de l'aider et ça marche ! Rien ne va plus quand la banque décide de ne plus suivre l'entrepreneur... - Critique : Les employés d’une boîte de com parisienne suivraient leur boss « au bout du monde ». Ou presque. À l’idée de franchir le périph pour aller s’installer à La Courneuve, l’enthousiasme s’émousse d’un coup. C’est pourtant la seule option qui s’offre à leur patron, Fred Bartel (Gilles Lellouche), pour échapper au fisc : du fait d’avoir utilisé une domiciliation fantôme dans un quartier classé en zone franche afin de bénéficier d’exonérations fiscales, il est contraint de déménager sa société dans une cité du « 9-3 ». On dirait une variante fictionnelle de Rendez-vous en terre inconnue : des Parisiens branchés plongés dans cette contrée étrange qu’est la banlieue. À partir de là, tout est prétexte à incompréhensions et quiproquos, le moteur du film étant dans les préjugés de deux mondes qui jusque-là s’ignoraient tout en évoluant à quelques kilomètres l’un de l’autre. Dommage que le réalisateur de La Vache préfère étirer une intrigue assez convenue et jouer sur des ressorts psychologiques faciles… Restent quelques bons moments de comédie, servis par une troupe attachante. Mention spéciale à Malik Bentalha dans le rôle du maître-chien gaffeur et cynophobe.