Italie : le business des enlèvements crapuleux

Arte
09/09/19 ~ 23:55 - 00:50

Entre 1970 et 2000, 700 personnes furent kidnappées en Italie. Oeuvres d'organisations mafieuses comme l'Anonima Sarda en Sardaigne ou la 'Ndrangheta en Calabre, les enlèvements contre rançon représentaient dans les régions du Sud en proie à la précarité une importante manne financière. Dès les années 1970, l'Etat déploie des moyens considérables pour les combattre, mais dans les montagnes sardes de la Barbagia - où près de deux cents personnes ont été séquestrées - et dans le massif calabrais de l'Aspromonte, l'omerta règne. Au début des années 1990, parallèlement à la montée en puissance du trafic de stupéfiants, le gouvernement gèle les avoirs, empêchant ainsi le règlement des rançons. Près de vingt ans plus tard, les reliefs sardes et calabrais renferment encore les secrets de la disparition d'une centaine de séquestrés.
 
Chargement...
Chargement...