Epouse-moi mon pote

Canal+
21/11/18 ~ 10:22 - 11:51

Yassine, jeune étudiant marocain en architecture, ne peut rester à Paris qu'à une seule condition : se rendre à un examen pour prouver qu'il mène bien des études en France. La veille du fameux examen, il se laisse embarquer dans une fête où il boit beaucoup trop d'alcool et arrive trop tard. Menacé d'expulsion, il tente de contracter un mariage blanc notamment avec une jeune femme qui exige 15 000 euros. Il demande alors à Fred, son meilleur ami, de "l'épouser". Dussart, un inspecteur de l'immigration, ne croit pas du tout à leur couple. Les deux amis doivent faire très attention pour ne pas éveiller les soupçons, d'autant que chacun d'eux ont une vie sentimentale... Critique : | Genre : mariage entre blaireaux. Pour son premier long métrage, Tarek Boudali se donne le rôle d’un étudiant ­marocain qui, pour éviter l’expulsion, contracte un mariage blanc avec son meilleur pote. Ce n’est pas de la communauté homo dont le film se moque, mais plutôt de la méconnaissance des deux potes hétéros, avec leurs idées préconçues sur celle-ci (code vestimentaire, boîtes de nuit, pratiques sexuelles). Epouse-moi mon pote a les mêmes défauts et les mêmes qualités qu’Alibi.com (Philippe Lacheau, 2017, avec la même bande) : un scénario brouillon mais plein de bonnes idées. L’humour, parfois bête mais jamais méchant, s’inspire de la ­comédie loufoque américaine avec un soupçon de burlesque. L’ensemble est plutôt rafraîchissant, quand tant de comédies françaises délaissent le comique de gestes pour des vannes médiocres écrites au kilomètre.
 
Chargement...
Chargement...