Wallace & Gromit : le mauvais pantalon

Canal+
27/05/18 ~ 09:25 - 09:55

Wallace et Gromit voient leur petite existence tranquille perturbée par l'arrivée d'un étrange locataire... S'ensuivent des scènes – cette filature ! – dignes des plus grands et une enquête menée tambour battant par nos deux héros en pâte à modeler. Du très grand art. Critique : Avant Chicken Run, voilà la deuxième aventure de Wallace et Gromit, premier vrai feu d'artifice de Nick Park (Une grande excursion n'était qu'une mise en route). On y trouve déjà ce petit monde douillet, régulièrement perturbé par des éléments venus de l'extérieur : ici, c'est un locataire bizarre (un pingouin), aux intentions douteuses, qui s'introduit dans leur cottage de banlieue. Chose rare dans le monde du cinéma image par image : l'auteur se révèle prodigieux metteur en scène ! La filature du pingouin par Gromit est une séquence digne de Hitchcock, et la poursuite finale sur un train électrique emballé évoque Indiana Jones. — Bernard Génin
 
Chargement...
Chargement...