Une valse dans les allées

Arte
13/11/20 ~ 20:55 - 22:55

Christian est embauché dans un supermarché. Les débuts sont hésitants et il a bien besoin des conseils de Bruno, un chef de rayon bienveillant. Il rencontre Marion, fascinée par ses tatouages et qui le trouve parfaitement à son goût. C'est réciproque mais sa timidité l'empêche de se déclarer. Marion, plus délurée, flirte allégrement à chaque pause-café. Christian fait également la rencontre du reste de l’équipe et devient peu à peu un membre de la grande famille du supermarché. Bientôt, il prend goût à passer ses journées à conduire un chariot élévateur et à remplir des rayonnages … - Critique : Dans les allées de ce supermarché hard-discount, perdu au milieu de nulle part, en Allemagne, un fameux air de valse peine à chasser la grisaille… Même le sourire de Marion, la responsable du rayon confiserie, cache la tristesse profonde d’une vie difficile à la maison. Pour tenter de la charmer, le nouveau manutentionnaire, Christian, n’a que très peu de mots : une longue solitude l’a enfermé dans le mutisme… Elle émeut, la mélancolie de ces vies qui semblent oubliées comme des marchandises sur les étalages. Car une tendresse résiste, comme une dignité héritée d’une solidarité ouvrière en bout de course. Le couple formé par la vendeuse déprimée et le conducteur de chariot introverti est une vraie réussite, portée par les deux comédiens en vogue du cinéma allemand, Sandra Hüller (Toni Erdmann) et Franz Rogowski (Ondine). Leur duo semble réinventer celui créé par ­Chaplin et Paulette Goddard pour Les Temps modernes (1936), dans une version plus désenchantée, mais tout aussi poétique. Dans les rayons, le bonheur n’attend que de rayonner…