Thor : Ragnarok

Canal+
05/10/18 ~ 22:35 - 00:40

Revenu sur Terre avec Loki pour retrouver leur père, Odin, Thor se retrouve confronté à sa soeur, Hela. Au cours d'un affrontement, la puissante déesse de la mort brise le marteau de son frère et le laisse dans une dimension parallèle, sur une planète qui ressemble à une gigantesque décharge. Ce lieu étrange, dirigé par le Grand Maître, est régulièrement le théâtre de tournois homériques, au cours desquels s'affrontent des champions venus de toute la galaxie. Bien malgré lui, Thor est obligé de participer au tournoi. Une fois dans l'arène, il se rend compte qu'il connaît très bien son adversaire... Critique : | Genre : super-héros en cheveux. Bourrée de gags et de clins d’œil jusqu’aux tréfonds de la galaxie, cette nouvelle aventure de Thor, dieu du tonnerre (et pas du marteau, comme le lui fait remarquer Odin, son papa) défie la critique. Produit coûteux et tonitruant sorti des usines Marvel, la chose est aussi divertissante que boursouflée, comme si plusieurs films de super-héros se télescopaient sous nos yeux. Des facéties de Thor (Chris Hemsworth, de plus en plus drôle) à l’intervention parfaitement inutile de Docteur Strange (­Benedict Cumberbatch), en passant par les méfaits mégalos de Cate Blanchett ou les borborygmes lassants de Hulk (Mark Ruffalo, ou ce qu’il en reste sous le déguisement), on ne cesse de perdre les multiples fils du récit. Un petit tour sur une planète-déchetterie, un peu de blabla mystico-viking (sans conviction) et des batailles épiques et toc : une sorte de pot-pourri à voir comme il a été filmé : au second degré.