The Operative

Canal+
05/11/20 ~ 15:37 - 17:30

À la fin des années 2000, alors que la crise du nucléaire entre l’Iran et l’Occident est à son apogée, Rachel, agente du Mossad surdouée et actrice principale d’une conspiration internationale, disparaît mystérieusement. Thomas, son référent de mission, se lance alors à sa recherche, avec pour seul indice un message codé laissé par la disparue... - Critique : Ce film d’espionnage israélien rappelle forcément certains traits de la série Homeland. Son héroïne, agente du Mossad (et non de la CIA), s’attarde en Iran. Et sa personnalité comporte des zones d’ombre et de fragilité : une ­absence d’ancrage, un penchant patho­logique pour l’errance internationale… Elle finit par disparaître à Téhéran, dans un pays où le monde entier craint que l’arme atomique ne se développe. Plus encore que la série américaine, le film mise sur la psychologie et l’intimisme : le réalisateur suit au plus près cette ­Européenne installée seule en républi­que islamique, sous une fausse iden­tité, dûment voilée dès qu’elle sort de chez elle. Le suspense repose d’abord sur la gamme de ses émotions, y compris lorsqu’elle entame, par hasard, une relation amoureuse et dangereuse avec l’héritier d’une entreprise technologique liée à l’armement… Comme thriller, avec son quota de coups de théâtre diri­gés par le Mossad depuis l’Allemagne, The Operative est, en revanche, plus maladroit. Même dans les scènes d’action, c’est le visage captivant de Diane Kruger, irréprochable, qui retient l’attention. Comme le parallèle constant entre le travail de l’actrice et celui de l’espionne. Et la fuite en avant de cette héroïne finalement libérée par les faux-semblants.