Thé et sympathie

France 3
26/11/18 ~ 00:25 - 02:25

Dans l'univers oppressant d'un campus universitaire, un étudiant efféminé tombe amoureux d'une femme plus âgée. Minnelli adapte une pièce de théâtre scandaleuse à l'époque. Critique : De retour au collège Chilton à l’occasion de la fête des anciens élèves, Tom Lee se souvient. Il habitait chez les Reynolds et, élève au collège, s’est vite trouvé confronté à l’animosité des étudiants, qui ne le trouvaient pas assez viril… Minnelli s’est particulièrement attaché aux couleurs qui confèrent au film un certain pouvoir nostalgique. Les scènes avec Deborah Kerr, aux teintes douces, s’opposent à celles du bar aux dominantes criardes. Remarquablement dirigé, c’est l’un des films les plus secrets de Minnelli. Des notes de musique, un parfum, une couleur permettent au spectateur de compatir au drame d’un ado trop sensible, face à un univers dur et parfois cruel, épris d’une femme qui pourrait être sa mère…