Tensions sur le Cap Corse

France 3
10/04/18 ~ 21:00 - 22:30

Un homme d'affaires à la réputation sulfureuse a été retrouvé assassiné sur la jetée du port de Toga, à Bastia. Détail énigmatique et frappant : ses oreilles ont été tranchées. Pour le commandant Gabrielle Monti, dont c'est la première affaire depuis son retour au pays, c'est le début d'une enquête sur la corde raide. Gabrielle doit faire ses preuves dans une enquête où la victime a été autrefois suspectée de chantage et de meurtre par son père, le juge d'instruction Xavier Monti. Un père avec lequel Gabrielle a toujours entretenu des relations conflictuelles depuis la mort de son frère, survenue trente ans plus tôt... Critique : Un homme à la réputation sulfureuse est retrouvé mort à Bastia. Détail sordide : ses oreilles ont été tranchées. Pour le commandant Gabrielle Monti, de retour au pays, se profile une enquête épineuse entre passé et présent. D'autant que la victime fut autrefois suspectée de chantage et de meurtre par son père, le juge d'instruction Xavier Monti. Un père avec lequel Gabrielle entretient des relations conflictuelles depuis la mort de son frère jumeau, survenue trente ans plus tôt. Sur ces Meurtres à Bastia pudiquement rebaptisés souffle comme un air polyphonique déjà entendu dans Mafiosa. De Philippe « Corti » à Jean-Philippe Ricci, en passant même par le compositeur Marco Prince (leader de FFF), on note des similitudes avec l'ancienne série phare de Canal+. Ce n'est pas forcément désagréable, même si l'intrigue est laborieuse et peu passionnante. Mais il faut souligner l'élégante mise en scène, à la fois ample et sinueuse, de Stéphanie Murat (Max), la belle prestation d'Amira Casar, et surtout la présence du trop rare Richard Bohringer. En quelques scènes, l'acteur de 75 ans fait montre d'un charisme intact. Magnificu ! — Sébastien Mauge