S.W.A.T. unité d'élite

NRJ 12
24/03/20 ~ 23:35 - 01:50

A cause d'une prise d'otages qui s'est soldée par une bavure, Jim Street et Brian Gamble, deux membres du SWAT, sont sur la sellette. Gamble est renvoyé et Street se voit offrir une seconde chance : il doit intégrer l'équipe de Dan Harrelson, un vétéran de la police qui souhaite mettre sur pied un groupe d'élite. Après un entraînement éprouvant, les hommes de Harrelson se voient confier leur première mission : escorter, pendant son transfert, Alex Montel, un trafiquant de drogue qui a promis cent millions de dollars à qui réussira à le libérer. Attirées par la prime, des bandes de malfrats tentent d'arracher le prisonnier des mains de la police. Mais Jim et ses collègues sont prêts à en découdre... - Critique : Film de Clark Johnson (SWAT, USA, 2003). Scénario : Clark Johnson. 120 mn. VF. Avec Samuel L. Jackson, Colin Farrell, Michelle Rodriguez, Olivier Martinez. Genre : les six salopards. Il y a quelques années, Lee Marvin rendait opérationnels ses « douze salopards » en une demi-heure. Samuel L. Jackson met le double pour n'en former que six. Preuve que Hollywood a vraiment perdu le sens du rythme... Les six font partie du top du top de la police de Los Angeles : le Special Weapons and Tactics Team (Equipe de tactique et d'armes spéciales). Notez que le seul mot important est weapon (« arme »), puisque la seule tactique consiste à tirer plus vite que les autres. L'intrigue est squelettique, mais marrante : un ignoble trafiquant de drogue offre cent millions de dollars à celui qui empêchera son emprisonnement - ce qui excite bien des convoitises. Le trafiquant est français. Preuve que nos relations avec les Américains sont toujours un peu tendues. Pierre Murat
 
Chargement...
Chargement...