Sprint

Canal+
20/07/18 ~ 22:00 - 23:30

Epreuve reine de l'athlétisme, le 100 mètres mêle sa propre histoire à celle du monde politique. De Jesse Owens faisant face à Hitler aux Jeux olympiques de 1936 au phénomène Usain Bolt, en passant par le poing levé de Tommie Smith aux Jeux de Mexico en 1968, en signe de protestation contre la ségrégation raciale aux Etats-Unis, c'est tout un pan de l'histoire des XXe et XXIe siècles qui s'écrit dans les huit couloirs de la fameuse ligne droite. Avec, également, les grandes figures de la discipline, comme Carl Lewis, Ben Jonhson et Maurice Greene. Critique : La finale du 100 mètres. Un silence assourdissant précède le coup de feu du départ. Un frisson parcourt la moitié de la planète, qui retient son souffle. Le temps se suspend jusqu’au vertige, avant que les athlètes ne courent durant moins de dix secondes. Des poussières de temps qui peuvent changer leur vie et graver leur nom pour l’éternité. Le sprint fascine et symbolise peut-être le mieux la volonté humaine de se confronter sans relâche à ses limites, avec en tête cet objectif finalement très enfantin : devenir l’être le plus rapide du monde. Quitte à tricher aussi, comme un gamin (trente ans après, Ben Johnson nie toujours s’être dopé). Tout en recréant admirablement la tension de finales légendaires, et en décortiquant les différentes techniques de course, le documentaire de Sonia Dauger propose des portraits de stars de la discipline, de Jesse Owens à Usain Bolt en passant par l’inévitable Carl Lewis. Point fort du doc : Sonia Dauger a pu interroger les principaux intéressés et confronte leurs performances avec le climat politique dans lequel elles se sont déroulées. Sans aucune naïveté. La mémoire collective a ainsi oublié un peu vite que les médailles d’or d’Owens dérangeaient autant Hitler que l’Amérique ségrégationniste. En pleine folie du ballon rond, la programmation de Sprint est un contre-pied osé qui tient la distance.
 
Chargement...
Chargement...