Simon Bolivar Big Band Jazz

France 2
25/05/18 ~ 00:00 - 00:59

Initié en 2007 par Andrés Eloy Briceño, batteur de renommée internationale, et Valdemar Rodríguez, professeur au Conservatoire de Musique Simón Bolívar de Caracas, le Simón Bolívar Big Band Jazz est un groupe phare de la scène jazz au Venezuela, qui rejoue de nombreux succès du jazz, de Miles Davis à Duke Ellington, tout en y insufflant rythmiques chaloupées, instruments ancestraux et sonorités sud-américaines. Critique : Si on vous dit « jazz latino-américain », vous allez évidemment penser aux salseros cubains et peut-être, en élargissant à l’Amérique du Sud, à quelques-uns des grands musiciens nés au Mexique, au Brésil, en Argentine ou au Chili. Mais au Venezuela, sûrement pas. Pourtant, ça swingue aussi à Caracas, et le Simón Bolívar Big Band Jazz entend bien le prouver en se produisant partout dans le monde. Monté en 2007 par le batteur Andrés Eloy Briceño et le professeur de conservatoire Valdemar Rodríguez, cet orchestre dont chaque membre porte une écharpe et un blouson aux couleurs du pays interprète quelques grands standards (ici Bemsha Swing de Thelonious Monk, Angel Eyes de Matt Dennis, Caravan de Duke Ellington et un medley de titres enregistrés par le premier grand quintet de Miles Davis), mais aussi des titres conçus par des orchestrateurs latins comme Aldemaro Romero et Carlos Morean. Presque scolaires et un peu gauches lorsqu’ils adoptent les tournures nord-américaines, les musiciens se révèlent pleinement quand sortent les percussions et qu’un bouquet de jolies chanteuses se déhanchent vers l’avant-scène. Les interventions solistes brèves mais rutilantes s’enchaînent alors sans que le groupe perde de sa cohésion ni les visages de leur impassibilité, et c’est une frénésie de rythmes et de tournures afro-indiennes qui se libère pour le plus grand plaisir du public.