Silicon Valley Project, empire du futur

Arte
03/07/18 ~ 22:40 - 00:00

Dans la Silicon Valley, berceau des technologies numériques situé au sud de San Francisco, une armée de brillants jeunes ingénieurs détient tellement de données sur les vies de ses contemporains qu'elle est devenue toute-puissante. Emmené par les quatre géants de l'Internet, connus sous l'acronyme Gafa - Google, Apple, Facebook et Amazon - auxquels peut s'ajouter Microsoft, cet «empire du futur» rebat les cartes du monde en s'immisçant, notamment via les smartphones, dans toutes les interactions humaines. Le réalisateur britannique David Carr-Brown s'est immergé un an durant au coeur de cet empire pour en explorer l'histoire, mais aussi, et surtout, pour analyser la fracture sociale et politique créée par les multinationales des nouvelles technologies. Critique : Plus personne ne l’ignore : les géants des technologies numériques de la Silicon Valley savent tout de nous. Pire encore : leur emprise sur notre quotidien est en train de créer « un monde qui risque de tourner au cauchemar ». Le documentaire ne se contente pas d’établir un constat effrayant, déjà démontré par d’autres. Il mène une enquête très fouillée au cœur de cette armée toute-puissante, où l’on voit, bien sûr, ses principaux capitaines réciter leurs mantras aux relents impé­rialistes. Selon eux, plus on est connectés, plus on est heureux. Et pour cela, il faut contourner les institutions politiques. En réalité, il s’agit surtout de faire du profit. D’anciens acteurs du système montent aujourd’hui en première ligne pour mettre en garde contre les dérives ultra capitalistes des multinationales du numérique. Et ils ne mâchent pas leurs mots. A la question : les gouvernements peuvent-ils encore protéger les citoyens de cette domination technologique exercée par les GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon), ils apportent une réponse tranchée : « Même si ses marges de manœuvre sont ténues, l’Etat doit revenir au centre de la résolution de ces problèmes. »