Sigmund Freud, un juif sans Dieu

Arte
06/04/20 ~ 21:40 - 23:20

Pour évoquer Sigmund Freud, plus méconnu qu’il n’y paraît, David Teboul a choisi de faire entendre sa voix au travers de sa correspondance, à laquelle ce grand épistolier consacrait quelque trois heures chaque jour. Dans ses lettres, cet enfant de la Mitteleuropa, né en 1856 à Freiberg en Moravie, se raconte avec élégance et délivre sa pensée, composant le portrait d’un homme et d’un penseur indissociablement liés. Lequel se donnera tout entier à l’oeuvre d’une vie : la psychanalyse. Ce portrait révèle aussi un père de famille aimant, que les femmes de sa vie, l'épouse Martha, mais surtout Anna, cherchent à protéger.