Sibyl

Canal+
31/07/20 ~ 09:54 - 11:32

Sibyl, psychanalyste, veut accomplir son rêve de devenir romancière. Aussi se débarrasse-t-elle de sa patientelle pour se consacrer à l'écriture. Seulement, une de ses patientes, Margot, la fascine : comédienne, elle vit une histoire avec son partenaire à l'écran, en couple avec leur réalisatrice... - Critique : De manière dense et rapide, la réalisatrice donne d’emblée à son héroïne un vécu, une épaisseur. Sibyl est une psychanalyste au passé tumultueux. Elle a rompu avec sa mère. Elle a connu la passion dévorante avec un homme, a sombré un temps dans l’alcool. Elle a suspendu son travail d’analyste pour se lancer dans un nouveau roman, mais peine à avancer. Une jeune actrice en détresse va changer la donne… C’est l’appel de la fiction qui guide le film. Tout se met à dérailler, à s’accélérer dans la vie et dans la tête de Sibyl, sous l’emprise de courants contraires, dans cet univers de manipulation où le double jeu est roi. Foisonnant, le film voyage jusqu’à Stromboli, embrasse beaucoup de thèmes, nombre de personnages. Le passé et le présent, la réalité et son déni, le travail, la famille, la création, tout est lié, imbriqué de manière intime. Justine Triet est aidée par Virginie Efira, qui se livre encore plus que dans leur précédent film en commun, Victoria. Elle ne cesse ici de passer des épreuves du feu. Qu’elle écoute, dirige, chante, analyse, jouisse ou titube, elle s’affirme toujours avec justesse. Mais c’est en amoureuse qu’elle trouble le plus. La passion, motif central du film, palpite de façon masquée, jusqu’à une fin emplie d’émotion.