Si tu voyais son coeur

Canal+
04/12/18 ~ 00:55 - 02:20

Daniel, un gitan qui réside dans le Sud de la France, a tout récemment perdu Costel, son meilleur ami qu'il a introduit au monde du crime. Désespéré par la mort accidentelle de son ami et pourchassé par le grand frère du défunt, il va devoir résider au Métropole, un hôtel crasseux mais surtout un endroit interlope où se rendent les âmes perdues. Il y rencontre Francine, la nouvelle "propriété" de Michel, le gérant psychopathe de l'établissement. Daniel et la jeune femme se rapprochent et commencent une histoire d'amour. Ce qui déclenche la colère et la jalousie de Michel... Critique : Un magnifique prologue met en scène un mariage dans une communauté gitane. Puis le film s’installe dans son décor principal, un hôtel miteux. Le héros, hanté par la mort d’un être cher et un sentiment de culpabilité, y prend une chambre, comme un sas entre l’ici-bas et l’au-delà. Dès lors, ce premier long métrage ondoie entre les souvenirs, les songes et le présent du damné. L’esthétique, à la fois glauque et ­sophistiquée, rappelle, un peu trop hélas, le Jean-Jacques Beineix tous néons dehors de La Lune dans le caniveau. Mais, entre la contribution sensible du romancier ­Santiago Amigorena et la musique élégante de Gabriel Yared, ce film noir offre quelques beaux éclats.