Sept heures avec un tueur

Arte
02:05 - 03:35

Hanna travaille comme psychothérapeute dans une prison de Bavière. Un jour, un dénommé Petrowski la prend en otage dans son bureau. Estimant qu'elle est la mieux placée pour apaiser son ravisseur, les forces de l'ordre restent en retrait, la laissant seule face aux démons de Petrowski... Critique : Hanna, psychothérapeute chargée d’un programme consacré aux délinquants sexuels, est prise en otage dans son bureau par Peter Petrowski, un détenu qui la viole et la torture pendant sept heures avant de la relâcher. Inspiré du livre écrit par la vraie Hanna (Susanne Preusker, disparue en février dernier), Sept Heures avec un tueur est le récit d’une femme brisée, révoltée face à l’inaction des forces de l’ordre et du personnel de la prison lors du drame. Au-delà du questionnement, mineur, sur le traitement de la délinquance sexuelle, Christian Görlitz excelle surtout à dépeindre les conséquences d’un viol sur les victimes, leur solitude, l’incompréhension des proches, la culpabilisation dont elles font l’objet. Aux côtés de Bibiana Beglau, impressionnante boule de douleur à vif, Thomas Loibl (vu dans Toni Erdmann) émeut en mari dépassé et maladroit. Jamais voyeuriste, le téléfilm suggère la violence plutôt qu’il ne la montre. Mais ce réalisme cru, presque documentaire, nous laisse indécis quant à la manière de comprendre son message. Le malaise survient. Notamment lorsqu’il semble suggérer que le seul moyen pour Hanna de sortir de son rôle de victime est de chercher sa part de responsabilité dans le drame…
 
Chargement...
Chargement...