sans titre

Arte
14/05/20 ~ 19:50 - 20:50

Saison:2 - Episode:1 - - Critique : Dépressif, victime d’un syndrome post-traumatique sévère depuis une expédition en Afghanistan auprès de soldats danois, August Krogh, jeune aumônier hypersensible, s’est jeté sous un camion. Son père, Johannes, pasteur passionné aux prises de parole polémiques, refuse d’accepter sa mort ; son frère, Christian, gourou du « bien-être », à ses côtés au moment de l’accident, est rongé par la culpabilité ; sa mère, Elisabeth, trouve du réconfort auprès d’une médium ; sa veuve, Emilie, médecin, noie son malheur dans le travail. Tous vont devoir faire leur deuil, grâce à leurs croyances ou malgré elles, et trouver le moyen d’avancer dans un monde en plein bouleversement. Adam Price (Borgen) parvient une nouvelle fois à multiplier les sujets de fond, philosophiques, politiques et sociétaux — deuil, crise de l’Église, tensions communautaires, euthanasie —, sans jamais être didactique. Au nom du père est avant tout un drame familial bouleversant, superbement mis en scène et photographié, aux dialogues d’une rare subtilité. Son récit questionne sans relâche le sens de la foi dans nos sociétés contemporaines individualistes, et le fait en s’attachant à des personnages fragiles, délicats, tous formidablement incarnés — Lars Mikkelsen est d’une rare intensité. Malgré sa diffusion bourrative, profitons de cette deuxième saison. C’est déjà la dernière…