Rocketman

Canal+
01/06/20 ~ 07:15 - 09:12

Reginald Dwight est plus connu sous le nom de Elton John, star depuis plus de quarante ans. On suit son parcours : le choix de son nom de scène et de son look ultra pop, ses relations avec sa mère, son histoire d'amour avec son manager John Reid. On découvre son amour pour le piano, ses débuts au club Troubadour à Los Angeles en 1970, jusqu’à ses deux concerts géants, à guichets fermés, au Dodger Stadium, quelques années plus tard, au mitan des années 70. Il rencontre Bernie Taupin, via une petite annonce. Leur amitié sera aussi mythique qu’artistiquement fructueuse... - Critique : Cautionné par Elton John, conçu pour accompagner la tournée d’adieu de la star, Rocketman a été lancé quelques mois après le triomphe planétaire de Bohemian Rhapsody, sur Freddie Mercury. Les deux productions, qui ont le même réalisateur et plus qu’un air de famille, misent tout sur l’extravagance de leur protagoniste. Mais au moins, on ne peut pas reprocher à Rocketman de minorer l’homosexualité d’Elton John, comme c’était le cas pour Mercury. Le sujet est abordé franchement, à travers la relation de la star avec son manager, John Reid. La scène d’amour entre les deux hommes est une première dans l’histoire des blockbusters. Il faut aussi saluer l’originalité relative consistant à distiller les tubes non pas selon la progression chronologique, mais en fonction de la dramaturgie, façon comédie musicale : certains se retrouvent dans la bouche d’autres personnages que le chanteur. Taron Egerton (Kingsman) ressemble peu à Elton John mais il interprète lui-même les irrésistibles morceaux et se tire d’affaire par l’autodérision permanente qu’il prête à son modèle. Pour le reste, le film rejoint le bataillon des biographies qui plongent dans l’enfance d’un génie pour tenter d’expliquer comment il en est devenu un. La réponse, martelée du début à la fin, ne surprend guère : le petit Elton (qui s’appelait alors Reginald) a manqué d’amour. Mais pourquoi faudrait-il toujours expliquer cela ?
 
Chargement...
Chargement...