Raymond Aron : le chemin de la liberté

LCP
27/10/18 ~ 22:30 - 23:30

Un portrait de Raymond Aron, intellectuel français majeur qui a, mieux que personne, analysé la fragilité des démocraties, de la paix et des libertés. Sur la base d'archives inédites et de nombreux témoignages, dont celui de Dominique Schnapper, la fille du philosophe, ce documentaire révèle un homme sensible, passionné, loin d'être l'analyste froid et indifférent caricaturé par ses adversaires. Critique : Le pré-générique fait redouter le pire. Formules chocs, effets de montage sensationnalistes, flots de superlatifs et de musique tonitruante… Tout l’arsenal rhétorique du documentaire hystérique est alors convoqué pour nous vendre l’intellectuel mesuré que fut Raymond Aron. La suite vaut à peine mieux, jouant l’opposition à Sartre en caricaturant sa pensée, et posant sur un commentaire à l’emporte-pièce des archives jamais analysées. Tel est le paradoxe de ce portrait admiratif, qui vante la raison et le sens critique à l’œuvre dans le parcours du grand intellectuel français sur un mode aussi peu réfléchi que distancié. Et lorsque pointe la finesse d’une idée au cours d’une interview, le montage l’émousse par une coupe semblant dictée par l’obsession de ne s’attarder sur rien pour ne pas ennuyer. Bref, à quoi bon s’intéresser à l’aventure d’une pensée si c’est pour aussi peu l’approfondir et aussi peu la questionner ?   Suivi d’un débat animé par Jérôme Chapuis.
 
Chargement...
Chargement...