Question d'estime

Arte
07/10/20 ~ 22:45 - 00:15

A Berlin, Ezequiel, Afro-Brésilien, claque la porte de l'école où il enseigne la capoiera après que le poste de directeur lui a filé entre les doigts. A contrecoeur, il accepte un poste de chauffeur attaché à la protection des monuments historiques. Il découvre le racisme de la rue et du monde du travail... - Critique : Ce téléfilm allemand met en scène un quadragénaire afro-brésilien, professeur de capoeira qui a démissionné par fierté de son poste. Pour boucler ses fins de mois, il accepte de récurer des urinoirs publics berlinois du xixe siècle, avec un jeune homme d’origine ghanéenne et un collègue cubain (excellent Komi Togbonou). En dépit de scènes démonstratives — disputes conjugales —, le long métrage se révèle une plaisante méditation sur l’estime de soi, laquelle tient à l’activité professionnelle, aux origines sociales ou à l’entourage familial. Victime de discrimination, le héros entretient lui-même des réflexes de rejet, notamment vis-à-vis de son fils voulant devenir coiffeur, métier qu’il ne juge pas assez « viril ». Le film est surtout convaincant lorsqu’il mêle sa réflexion sur le racisme ordinaire à son intrigue de nuit. Comment, par exemple, nettoyer astucieusement un tag xénophobe sur les toilettes pour en retourner le message. Avec ses personnages qui sillonnent Berlin en discutant dans leur camionnette bleue, Question d’estime rappelle, dans ses meilleurs moments, le Night on Earth de Jim Jarmusch (1991). Le plus chaleureux ? Montrer une forme de solidarité parmi la population nocturne (SDF, travailleurs précaires), invisible le jour.