Qu'est-il arrivé à Rosemary Kennedy ?

France 5
08/03/19 ~ 03:00 - 03:50

Dans les années 1930, Rosemary Kennedy rayonne sur les photos aux côtés de ses frères JFK ou Bobby, ne laissant rien deviner de ses souffrances, ni du léger retard mental dont elle est atteinte depuis la naissance. Mais en 1941, à 23 ans, elle disparaît de la vie publique après avoir subi une lobotomie, décidée par son père, sa fragilité ne cadrant pas avec les ambitions du clan. Que lui est-il vraiment arrivé ? Pour la première fois, un documentaire, conçu à mi-chemin entre le mélodrame et le film noir, revient sur ce qui reste à ce jour le plus terrible secret des Kennedy. Critique : Les premières instants ressemblent à un cauchemar. Une voix féminine chantonne un alphabet hésitant sur une enfilade d’images reflétant la barbarie de la psychiatrie du début du xxe siècle. Ce générique sinistre, digne d’un film d’horreur, dit déjà l’atrocité de l’histoire qui va nous être contée. Patrick Jeudy, qui a déjà une bonne demi-douzaine de documentaires sur les Kennedy à son actif, se penche cette fois sur le destin tragique de Rosemary, troisième des neuf enfants de la fratrie, sœur méconnue de Bobby et JFK. Et pour cause : Rosemary souffrait d’une légère déficience mentale, et ses parents, Joe et Rose, ont tout fait pour la tenir à l’écart du monde. En 1941, Joe ordonne à un psychiatre en vogue de lobotomiser la jeune femme de 23 ans, dans l’espoir de la soigner. Réduite à l’état végétatif, Rosemary disparaît dans l’indifférence générale… Patrick Jeudy sait animer les archives de son écriture passionnée, pleine d’empathie et d’emphase. Il semble vouloir nous faire entrer dans la tête des Kennedy, sans que l’on sache toujours sur quoi se base cette lecture intime. Le portrait de cette fille sacrifiée offre un éclairage aussi captivant que terrifiant sur l’obsession du paraître des Kennedy. Il est aussi révélateur de la condition féminine et des dérives de la psychiatrie de l’époque. Dommage, la dernière partie passe trop rapidement sur la vie de Rosemary après son opération. Elle est morte en 2005.