Quand Hollywood s’en allait en guerre (1939-1945)

Arte
08/09/19 ~ 22:35 - 00:05

Entre 1933 et 1938, pas un film américain ne montre de nazis à l'écran. L'heure est au divertissement pour oublier le marasme économique. Les grandes puissances connaissent pourtant déjà l'efficacité de la propagande sur grand écran, surtout aux Etats-Unis, où deux tiers de la population va chaque semaine au cinéma. En 1939, sous l'impulsion de Roosevelt, la donne change. «Les Aveux d'un espion nazi», produit par la Warner et réalisé par Anatole Litvak, est le premier long métrage à dénoncer ouvertement le national-socialisme. Après Pearl Harbor, tout Hollywood ou presque participe à l'effort de guerre, en lien avec le service des armées. Clark Gable, Bette Davis et Rita Hayworth parcourent le pays pour réunir des fonds.