Pas sur la bouche

France 3
24/09/18 ~ 01:40 - 03:35

« Pas sur la bouche », créée en pleines Années folles à Paris, est annonciatrice des comédies musicales. Sa partition est truffée de mélodies, de danses et d'ensembles tantôt légers, tantôt raffinés. Le 18 février 1925, au Théâtre des Nouveautés à Paris, l'oeuvre fait un triomphe. En 2003, Alain Resnais la transpose au cinéma. La mise en scène de Carole Clin au Théâtre de l'Odéon de Marseille est située dans les Années folles. Critique : Oh la belle pantalonnade ! Gilberte Valandray, jadis mariée « par curiosité » à Eric Thomson lors d’un séjour aux Etats-Unis, est désormais unie à Georges, riche métallurgiste, sans vraiment avoir divorcé du premier. Et que croyez-vous qu’il arrivât ? L’irruption du sieur Thomson, venu signer un partenariat industriel ! Sur un argument aussi poignant, Maurice Yvain se déchaîne avec une verve digne d’un Offenbach des Années folles. Rythmes jazz, fox-trot, charleston emballent une galerie de personnages caricaturés à traits vifs, d’une grivoiserie gentiment canaille : le barbon hoquetant d’émotion, la vieille fille mère maquerelle, l’épouse rouée, le mari aveugle, l’ingénue libertine. Sans omettre un quiproquo de garçonnière. Et quand on apprend que le titre de cette opérette vient du traumatisme que l’Américain Thomson éprouva à l’âge de 12 ans quand son institutrice l’embrassa sur la bouche (« c’est pas hygiénique »), on atteint des sommets de profondeur… de délicieuses couillonnades, de sous-entendus lestes, d’aimables niaiseries emballées humour battant par une distribution qui s’amuse autant que nous. Du bon divertissement.