Monsieur Kubota

France 2
25/04/18 ~ 00:50 - 01:42

Monsieur Kubota mène des recherches sur les turritopsis dohrnii, méduses immortelles, avec l'espoir de découvrir comment l'homme peut devenir éternel. Critique : Quel film étrange. Difficile à saisir et d’autant plus séduisant qu’en nous échappant quand on croit l’attraper, il nous incite à le suivre plus avant. A nous aventurer dans le sillage de Shin Kubota, biologiste marin à l’université de Kyoto, qui cherche le secret de l’immortalité dans une espèce de méduses dotée d’un stupéfiant pouvoir de régénération. Un jour — il en est sûr —, l’homme pourra accéder à la vie éternelle. Alors son cœur sera-t-il prêt, ou sera-ce le début de sa fin ? Faudra-t-il réserver le droit d’engendrer à qui consentira à se donner la mort ? Ou la surpopulation conduira-t-elle notre espèce à sa perte ? Ainsi s’interroge le chercheur, friand de marches solitaires sur la plage ou en forêt, de chansons d’amour et de karaokés, qui imagine la nature plus belle encore quand l’homme l’aura désertée. Aux antipodes d’un de ces documentaires scientifiques, qui opposerait à l’audace utopique du chercheur un traitement asséchant, le film d’Anush Hamzehian et Vittorio Mortarotti se risque dans le monde intérieur et flottant de monsieur Kubota. Tournant joliment autour de leur sujet, évitant d’expliciter ses recherches comme de percer l’opacité qui participe de ce qu’il est, ses deux auteurs nous rendent témoins, pour ainsi dire, de sa façon d’être au monde. Si vous laisser porter comme une méduse dans les courants marins ne vous effraie pas, l’expérience singulière qu’offre ce documentaire vous est destinée.