Mon rhum à moi

France O
14/10/19 ~ 09:55 - 10:49

Plus qu'un succès économique, le rhum en Martinique est une tradition qui a commencé il y a plus de 300 ans au temps de l'esclavage. Chez les Martiniquais, le rhum se vit au fil de la journée. Si le «dékolaj» du matin est le moment-rhum qui perdure, chaque habitant entretient avec cette boisson une relation personnelle. Comme beaucoup de femmes martiniquaises, Gina regorge de recettes afin de le transformer en liqueur avec des feuilles et des épices de son jardin. Mais autrefois, le rhum servait de médicament et était offert aux Blancs comme emblème de l'île. Pour Mégostar, c'est un business hyper rentable tenus par les békés, alors qu'il représente pour Sylviane la légereté de la vie. Comme une madeleine de Proust, le rhum rappelle les souvenirs et fait naître la nostalgie d’un pays.