Maléfique : le pouvoir du mal

Canal+
05/08/20 ~ 21:31 - 23:27

La princesse Aurore est aux anges : le prince Philippe vient de la demander en mariage. Sa marraine, Maléfique apprend la nouvelle avec horreur car selon elle, l'amour n'est qu'un leurre. Aurore ne comprend pas la réaction de la sorcière et compte bien faire ce qui lui plaît. Elle trouve du réconfort auprès de la reine Ingrith. Celle-ci annonce à Maléfique que Aurore est désormais sa fille. Maléfique entre dans une rage folle. La situation dégénère et une bataille s'engage entre les deux femmes. Touchée lors d'un combat, Maléfique découvre qu'elle n'est pas la seule de son genre : des sorciers à cornes et ailés lui demandent de l'aide... - Critique : Le Prince charmant contre-attaque. Il s’en va demander sa douce en mariage, au fond de la lande magique où elle coule des jours heureux et solidaires avec sa maman à cornes (Angelina Jolie) et un tas de fées numérisées… Passons sur la nouvelle méchante, mère du jeune homme, incarnée toutes perles dehors par une Michelle Pfeiffer glaciale et comploteuse. Passons aussi sur la bande de congénères ailés (et attifés comme un groupe folklorique new age) qui apparaissent dans ce deuxième volet. Passons sur un tas d’autres éléments crémeux et roses, qui, du décor aux héros, transforment le film en pâtisserie tyrolienne. La déception principale vient de Maléfique elle-même, personnage jadis intrigant, désormais réduit à la beauté anguleuse et presque inanimée de son interprète. Angelina Jolie peine sous les cornes. Elle s’affiche, sans vraiment jouer, rigide comme la couverture d’un livre de contes, et presque aussi muette. Ses répliques tiennent sur un timbre-poste, comme les idées visuelles de cette suite inutile.
 
Chargement...
Chargement...