Mai 68 : dans l'oeil de la police

LCP
27/08/18 ~ 18:00 - 18:55

A l'aide de documents d'archives obtenus par dérogation, mais aussi de témoignages de fonctionnaires en exercice pendant Mai 68, policiers, pompiers ou autres, François Pomès propose une lecture différente des évènements de cette période. Celle de fonctionnaires plongés au coeur d'un tumulte inattendu, violent et organisé. Dont les souvenirs se placent, pour une fois, de l'autre côté des barricades. Critique : On connaît bien le Mai 68 des étudiants. Mais s’est-on déjà vraiment intéressé à ceux d’en face… ? Stigmatisés par le slogan « CRS = SS », ces derniers ont pourtant vécu un cauchemar, qu’ils racontent ici. Mal adaptées à la lutte contre les barricades et nullement préparées à affronter un tel nombre d’adversaires, les forces de police ont, elles aussi, eu leur lot de blessés et de traumatisés. Quant aux violences commises sur les manifestants, vivement dénoncées à l’époque par les médias, elles n’ont pas été aussi démesurées qu’on l’a dit ; comme l’explique un historien interviewé, « si les CRS avaient vraiment été des SS, Mai 68 aurait duré un quart d’heure ». En donnant à entendre la parole d’intervenants rarement convoqués (policiers, gendarmes, pompiers), elle-même contextualisée par des historiens, reporters et journalistes, ce film dense et bien construit interroge la représentation dominante des événements. Sans jamais, heureusement, tomber dans la caricature inverse.