Made in France : Au service de la guerre

Arte
22/09/20 ~ 22:25 - 23:20

Le 17 juillet 2014, pendant l'opération "Bordure protectrice", un drone israélien cible une maison dans un quartier populaire de Gaza. Wassim, Afnan et Jihad, trois enfants qui jouaient sur le toit, meurent, les corps criblés par les éclats d'un missile. Un enquêteur palestinien, Yamin al-Madhoun, chargé par l'ONG Al Mezan de récolter les preuves des crimes de guerre commis lors de l'offensive, découvre un petit bout de métal parmi les débris. Il y est inscrit "Paris, France" et le nom d'une entreprise française. Pour la première fois, un lien juridique pourrait être établi entre un crime de guerre et un industriel français. Cette pièce à conviction permet le démarrage d'une procédure opposant les parents des enfants disparus à un fabricant de matériel de guerre.
 
Chargement...
Chargement...