Lola Montès

France 3
01/10/18 ~ 00:15 - 02:10

Le dernier chef-d’œuvre de Max Ophuls est une ode magnifique et funèbre à l’indestructible dignité des femmes, face à l’égoïsme des hommes et à l’indécence des foules. Critique : | Genre : Plus haut, Lola, plus haut ! Incompréhension totale à la sortie du film, à la Noël 1955. Martine Carol est la star de l’époque et le public croit la retrouver dans un énième remake de Caroline chérie. Or Max Ophuls a fait du destin de la courtisane une tragédie funèbre… « Plus haut, Lola, plus haut ! » crie, à plusieurs reprises, le Monsieur Loyal du cirque. Elle obéit. Tandis que son corps, fragile, tente d’atteindre le sommet du chapiteau, c’est son âme qui s’élève. Et c’est une « sainte » dont la caméra s’éloigne lentement, devant qui s’inclinent, sans même s’en rendre compte, des hommes qui s’imaginent l’avilir en payant un dollar le droit de s’incliner devant elle…   Dimanche prochain, suite du cycle Patrimoine français, avec Forfaiture, de Marcel L’Herbier (1937), avec Louis Jouvet.