L'homme a mangé la Terre

Arte
07/05/19 ~ 01:25 - 03:05

Quelque 1400 milliards de tonnes de CO2 sont aujourd'hui prisonnières de la basse atmosphère. Réchauffement climatique, déforestation, inondations, épuisement des ressources, pollutions, déchets radioactifs : en deux siècles, la course au progrès et à la croissance a durablement altéré la planète, la crise environnementale se doublant d'une rupture géologique, avec l'avènement de l'ère anthropocène. Portée par l'exploitation des énergies fossiles, l'industrialisation et ses corollaires - taylorisme et colonialisme - entraînent une exponentielle production de masse. Un processus qu'accélère la Première Guerre mondiale, les firmes chimiques mobilisées pour tuer l'ennemi se reconvertissant dans la destruction du vivant avec les herbicides, insecticides et fertilisants de l'agriculture intensive.