Les raccrocheurs

LCP
22/07/18 ~ 18:00 - 18:55

Mouna, Harmonie ou Charly ont entre 16 et 20 ans et sont en échec scolaire. Au Pôle innovant lycéen, en plein coeur de Paris, des enseignants cherchent à les ramener sur le chemin de l'école et, surtout à les réconcilier avec eux-mêmes, leur montrant qu'ils ne sont pas, comme ils le pensent trop souvent, «bons à rien». Grâce à cette confiance, ces jeunes parviennent à révèler leurs talents cachés. Critique : Edouard Mills-Affif a suivi pendant quelques mois le quotidien du Pôle innovant lycéen de Paris. Un « îlot de pédagogie alternative » accueillant pour une durée de un an des lycéens qui ont décroché du système scolaire. Montées sans voix off, les séquences relatant les ateliers d’expression artistique, de réparation de vieux objets, et les échanges entre élèves et enseignants font émerger progressivement les enjeux pédagogiques et personnels. Pour ces ados déscolarisés, il faut (ré)apprendre la patience, la concentration, la discipline, l’autonomie. Retrouver la motivation en élaborant un projet, qu’il s’agisse d’intégrer une classe de première ou de considérer une formation professionnelle. La caméra capte les soupirs, les découragements, le sentiment de ne pas être capable, parfois la mauvaise volonté des lycéens. Mais nombreuses sont aussi les scènes où jaillissent leurs qualités. Quand Dylan et Hector font une démonstration de slam, par exemple, maniant le langage avec talent. Ou quand le chant éclatant de Mouna devient la bande-son du générique de fin du documentaire. Immersif, exempt de commentaire, il ne montre évidemment pas tout du fonctionnement du PIL. Mais il éclaire avec sensibilité le rôle particulier de ses encadrants, qui tentent de retisser peu à peu le lien rompu entre enseignants et élèves, et bien plus encore ravivent parfois en ces « raccrocheurs » envie et confiance en eux-mêmes.
 
Chargement...
Chargement...