Les monuments sacrés

Arte
Églises : la quête de la lumière
20/05/20 ~ 08:20 - 10:15

Formant une secte dissidente du judaïsme à ses débuts, le christianisme s'est pratiqué en secret pendant trois siècles. Lorsque Constantin l'érige en religion officielle de l'Empire romain, la nécessité de construire des monuments adaptés s'impose. En 326, à Jérusalem, le Saint-Sépulcre, épicentre de la chrétienté abritant le tombeau vide du Christ, sort de terre sur la colline du Golgotha. D'autres lieux de pèlerinage éclosent bientôt en Occident, à l'image du Mont-Saint-Michel - dont les premières fondations datent du VIIIe siècle. En France toujours, la cathédrale Notre-Dame de Chartres, édifiée à partir de 1184, offre une illustration étincelante du style gothique. Puis la Renaissance italienne voit naître le Duomo de Florence.