Les hommes de Billancourt

France 2
17/04/18 ~ 22:40 - 23:45

A la veille de mai 68, ils sont près de 36 000 à travailler dans l'usine Renault de Boulogne-Billancourt – la plus grande usine de France à l'époque. La plupart de ces hommes sont venus d'ailleurs : 56 nationalités se côtoient dans ce lieu mythique des luttes ouvrières, cette vitrine de la contestation sociale en France. Ce documentaire donne la parole à la dernière génération à avoir travaillé à Billancourt. Ouvriers, directeurs, syndicalistes de la révolte de mai 68 à la fermeture en 1992, ils nous racontent leur histoire de Billancourt. Une histoire industrielle et humaine, sociale et politique, qui traverse l'histoire de France. Critique : On la surnommait « la forteresse ouvrière » : jusqu’à sa fermeture en mars 1992, l’usine Renault de Boulogne-Billancourt, sur l’île Seguin, aux portes de Paris, fut le grand bastion du syndicalisme français. « Quand Billancourt éternue, la France s’enrhume », disait Maurice Bokanowski, ministre de la IIIe République, à propos de cet avant-poste de la contestation sociale et ouvrière. Dense et nourri d’archives passionnantes, ce documentaire retrace avec beaucoup d’empathie l’histoire des hommes qui travaillèrent et luttèrent à Billancourt. Au moment des événements de Mai 68, l’usine comptait trente-six mille employés, dont douze mille étrangers, pour la plupart issus du Maghreb, travaillant comme OS (ouvriers spécialisés), un emploi répétitif et soumis à des cadences infernales. Ils disent ici leur souffrance, leur colère et leurs désillusions. Des témoignages souvent émouvants : ainsi cet ancien ouvrier qui raconte avoir pleuré au milieu d’une salle de cinéma hilare en découvrant Les Temps modernes, de Chaplin, peinture fidèle de sa propre vie de travailleur à la chaîne. Mais la réalisatrice donne aussi à entendre une parole plus ouvertement politique, à travers les récits des ex-syndicalistes qui menèrent les grèves en 1968, puis dans les années 1970 et 1980. Leur rage, intacte, donne au film son souffle et son actualité.
 
Chargement...
Chargement...