Les couleurs de nos origines

Arte
26/03/19 ~ 00:30 - 01:10

Guidés par Claire Doutriaux, des élèves d'un collège de Saint-Denis, issus de la diversité, présentent des objets venant du pays d'origine de leurs parents. Critique : Un bol mauritanien en roche volcanique, un pagne du Congo, une main de fatma ­ramenée de Kabylie… Les collégiens de Saint-Denis révèlent les secrets d’un objet venu du pays d’origine de leurs parents. Polyglottes, ils jonglent quotidiennement avec la langue parlée à la maison (l’arabe, le créole, le kurde…) et le français. Chacun développe avec son aisance propre, ses maladresses, ses drôleries (« Mes ancêtres devaient sûrement être des esclaves, mais bon je les connais pas personnellement… »). Les objets se muent en totems bienfaisants : la recette du poulet yassa rappelle les dîners familiaux, le voile de maman n’est pas un emblème religieux mais un doudou rassurant. Dommage : la raideur de la mise en scène et son côté systématique (succession de plans fixes, en pied ou en buste) épuisent rapidement la fraîcheur du concept. Mais ces exposés un peu gauches ne peuvent inspirer que la bienveillance : ensemble, ces élèves forment une polyphonie où tous coexistent sans se couper la parole.
 
Chargement...
Chargement...