Leaving Afghanistan

Canal+
25/11/20 ~ 23:05 - 00:56

En 1988, les troupes soviétiques sont sur le point de se retirer d'Afghanistan après un conflit qui a fait de nombreuses victimes. Après le crash de son avion, un pilote prénommé Alexander, fils du général Vasiliev, est retenu en otage par des moudjahidines. La 108e division d'infanterie motorisée est chargée de le libérer. Cette mission retarde le retour des soldats chez eux. Ils doivent par ailleurs négocier une trève avec les factions moudjahidines pour pouvoir passer en sécurité le col de Salang... - Critique : Il faut sauver le fils du colonel. Sur le point de quitter le pays, à la fin des années 1980, un commando est chargé de récupérer, coûte que coûte, le rejeton d’un haut gradé fait prisonnier par des moudjahidin… C’est par cercles concentriques que procède Pavel Lounguine (Taxi Blues). L’intrigue semble se disperser en événements fortuits et en silhouettes superflues. Mais on s’aperçoit, insensiblement, que ce désordre est parfaitement maîtrisé : les zigzags, pauses tragi-comiques masquent une histoire linéaire qui, dès le départ, avance vers un dénouement inexorable… On le sait bien : l’argent est le nerf de toute guerre. Le cinéaste russe le montre comme une sorte de dieu tentateur auquel nul ne résiste. Les États comme les individus. Cette rapacité générale explique les volte-face et les trahisons, qu’elles se nouent à la tête des pays ou dans le cœur de chacun. Les tragédies de l’existence, semble penser le réalisateur, naissent de ce veau d’or éternellement triomphant. Impossible de s’en défaire : tout le monde a ce vice dans le sang…
 
Chargement...
Chargement...