Le tribunal sur le Congo

Arte
30/11/18 ~ 10:55 - 12:05

Qui est responsable des guerres civiles en République démocratique du Congo ? Restitution documentaire de deux tribunaux symboliques qui ont tenté d'y voir plus clair. Critique : Le Nord-Kivu et le Sud-Kivu, deux provinces minières dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), sont le théâ­­tre de violents affrontements entre bandes armées rivales, sur fond de pillages, viols, mutilations, embrigadements d’enfants et meurtres. Mais qui est derrière cette guerre au cours de laquelle plus de six millions de civils ont laissé la vie en vingt-deux ans, dans la quasi-indifférence générale ? Le gouvernement maintient-il intentionnellement le désordre ? La communauté internationale est-elle complice de ces crimes restés impunis ? Pour comprendre, le réalisateur a mis au point une méthode originale : créer un tribunal symbolique afin d’ouvrir un espace de dialogue. Telle une pièce de théâtre, le film se déroule en plusieurs actes. D’abord les préparatifs du procès, où l’on voit le réalisateur tenter de convaincre les élites locales de participer à cette cour fictive. Un panorama des richesses de la RDC, ensuite. Enfin, les débats proprement dits, où l’on entend le témoignage bouleversant des victimes du conflit et l’analyse d’experts dénonçant les multinationales qui auraient profité de l’instabilité politique pour accaparer les minerais du pays ; un potentiel parfois estimé à plus de 24 000 milliards de dollars. Malheureusement, « la probabilité qu’elles soient poursuivies en justice est quasi nulle », estime l’un deux, dépité. Si Le Tribunal sur le Congo ne prononce aucune sentence, il permet de réunir une base de faits pouvant aider à lutter contre l’impunité en RDC.