Le secret

Arte
29/12/20 ~ 00:10 - 01:50

Détenteur d'un secret d'Etat, un homme en cavale met la vie du couple qui l'a recueilli en péril : tous doivent maintenant prendre la fuite. Si la réalisation manque de finesse, les interprètes, Jean-Louis Trintignant en tête, sont constamment remarquables. La conclusion fait froid dans le dos. - Critique : Avant de tourner Le Vieux Fusil (1975), Robert Enrico signa ce film d’une étonnante étrangeté. Sorti d’un polar de Francis Ryck, Le Compagnon indésirable, le héros est un homme qui s’échappe d’une prison où il subissait la torture. En Ardèche, dans le château de Craux, il trouve refuge chez des inconnus, Thomas et Julia, écrivain et sculptrice, à qui il refuse d’expliquer pourquoi il est en fuite et a tout le temps peur. Quel est son secret ? Et qui est-il, d’ailleurs, ce David ? Risque-t-il vraiment sa vie ou représente-t-il un danger ? À travers cette atmosphère totalement paranoïaque, resurgit aujourd’hui une époque où la question politique du pouvoir, de ses arcanes et du contre-pouvoir agitait les esprits, dans le sillage de Mai 68. Thomas et Julia sont les alternatifs d’hier, dans une Ardèche qui évoque le Larzac, alors en lutte contre les militaires. Robert Enrico a su rendre attachants ces personnages dont les idéaux généreux sont contaminés par le doute, justifié ou injustifié, brillamment entretenu. Pour ce film assez radical, le réalisateur avait pu compter sur des vedettes populaires : Trintignant, Noiret et Marlène Jobert embarquent le spectateur. Leurs dernières scènes sont très impressionnantes. Et classées secret défense.