Le meilleur reste à venir

Canal+
09:49 - 11:43

Arthur et César sont amis d'enfance. Un jour, l'aventureux César fait une terrible chute. Arthur, professeur de médecine à la vie rangée, insiste pour l'accompagner se faire soigner aux urgences. Là, César subit des analyses médicales dont les résultats, très alarmants, sont envoyés à Arthur. Ce dernier comprend que son ami n'a plus que quelques mois à vivre. Mais il ne parvient pas à l'annoncer à César, qui se persuade que c'est Arthur lui-même qui est en fin de vie. Dès lors, les deux compères décident de profiter pleinement de la vie, pensant chacun de leur côté qu'ils accompagnent l'autre dans ses derniers instants. César commence par s'installer chez Arthur... - Critique : Patrick Bruel et Fabrice Luchini dansent la gigue autour de l’idée de la mort. L’image vous donne envie de fuir ? Vous auriez tort. Passé le malaise du premier quart d’heure, qui cherche à nous faire avaler un énorme malentendu — César (Bruel) est atteint d’un cancer incurable mais croit que le malade est son ami de toujours, Arthur (Luchini) —, on prend plaisir à regarder ces deux-là vivre au maximum le temps qui leur reste. Bien dialogué, rythmé, non dénué de sensibilité quand il s’agit d’évoquer notre rapport à la finitude, ce film de potes doux-amer, réalisé par les auteurs du Prénom, s’appuie aussi sur un duo d’acteurs étonnant et attachant.
 
Chargement...
Chargement...