Le limier

Arte
28/05/18 ~ 20:50 - 23:05

Dernier film de Mankiewicz et véritable coup de maître, où les thèmes chers à l'auteur sont magnifiés par une construction dramatique vertigineuse. Un chef-d'œuvre passionnant. Critique : | Genre : jeux de pouvoirs. Joseph L. Mankiewicz atteint ici des sommets dans l'art de la manipulation. Ce film testament est un échiquier sur lequel s'affrontent deux joueurs (et acteurs) de très grande classe, dans une partie d'orgueil et de lutte des classes. D'un côté, Andrew, très britannique auteur de romans policiers ; de l'autre, Milo, l'amant de sa femme, un parvenu d'origine italienne. C'est Andrew qui a les blancs, noblesse oblige. Il commence le jeu en invitant Milo en son manoir pour lui pro­poser, paradoxalement, de le cambrioler. Milo pourra ainsi avoir les moyens de lui prendre sa dame. Mais Andrew a tout prévu... Ce n'est que le début d'un double jeu de dupes où l'humiliation est la première des armes. Chaque mot est une pique, brillante, blessante, pour séduire l'autre ou l'anéantir. La parole est pouvoir. Que ceux qui croient tirer les ficelles de leur vie et de celle des autres sachent qu'ils deviendront marionnettes à leur tour, dit ce film qui s'ouvre sur un labyrinthe et se clôt dans un théâtre miniature. Mankiewicz ou le manège des vanités. — Guillemette Odicino
 
Chargement...
Chargement...