Le jour de mon retour

Canal+
27/03/19 ~ 00:15 - 01:55

En 1968, l'entreprise de Donald Cowhurst, inventeur d'un radiocompas, est au plus mal. Afin de se renflouer, l'homme d'affaires anglais laisse parler sa passion pour la voile en participant à une course autour du monde organisée par le Sunday Times. Il trouve des financements et construit lui-même son bateau, un trimaran de 12 mètres rarement utilisé en course à l'époque. Face à des navigateurs beaucoup plus expérimentés, il est rapidement distancié. Les difficultés s'accumulent : avec une fuite d'eau dans un des flotteurs et une vitesse trop réduite. Parce qu'il ne veut pas faire machine arrière, il donne des fausses positions, qui induisent des vitesses records... Critique : Histoire vraie. En 1968, le navigateur amateur Donald Crow­hurst (Colin Firth) s’embarque pour un tour du monde en solitaire et sans escale, mentant sur sa position après de multiples avaries. De cette odyssée absurde, incroyable mystification, James Marsh (Une merveilleuse ­histoire du temps) aurait pu tirer un film de survie bricolo (?). Il se contente d’un fade mélo, à la mise en scène beaucoup trop sage.
 
Chargement...
Chargement...