Le jeune Ahmed

Canal+
01/07/20 ~ 00:39 - 02:01

Ahmed, 13 ans, est un collégien belge comme les autres. Mais sa vie a basculé quand il s'est retrouvé sous la coupe d'un imam fondamentaliste. Tandis que l'adolescent pourrait commettre l'irréparable, son entourage cherche à l'aider à sortir de ce milieu... - Critique : Sa professeure de soutien scolaire est à ses yeux une pécheresse : elle veut utiliser des chansons populaires dans son enseignement, ce que l’imam local condamne… Ahmed est donc déterminé à égorger l’impie, quels que soient les obstacles. Quelle que soit, aussi, la séduction de l’adolescente qui tente de l’éveiller à l’amour. Ahmed vit en Belgique, et il n’a que 13 ans… Plusieurs cinéastes, ces dernières années, se sont confrontés à la radicalisation de très jeunes gens, de Philippe Faucon (La Désintégration) à André Téchiné (L’Adieu à la nuit). Le personnage des Dardenne est le plus isolé de tous : le film décrit le surgissement d’un loup solitaire, enfermé toujours plus dans sa spirale de mensonges — à son juge, à son éducateur, à la psychologue du centre fermé où il séjourne après une première tentative de meurtre. Le pourquoi du fléau islamiste n’est pas la question des auteurs, qui explorent plutôt les minces chances d’avenir du personnage. Depuis leurs débuts, ils traquent le substrat d’humanité dans des mondes — ou chez des êtres — déshumanisés. Avec Ahmed, ils butent longtemps sur le noyau dur des convictions et des croyances du personnage. C’est pourquoi l’ultime scène est si cruciale et si émouvante.