Le gouffre aux chimères

France 5
24/11/20 ~ 00:00 - 01:50

Journaliste alcoolique, Tatum va exploiter un fait divers avec un cynisme monstrueux. Wilder tire à boulets rouges sur les médias, vautours modernes. - Critique : Pour redevenir le journaliste vedette qu’il n’est plus, Charles Tatum s’empare d’un fait divers banal (un homme coincé sous un éboulement) et le transforme en tragédie nationale. Le scénario a l’efficacité d’une parabole biblique et la mise en scène de Billy Wilder, un punch agressif, comme le jeu de Kirk Douglas, carnassier. Tout s’allie pour rendre saignant ce portrait d’un charognard en pleine action, et le grand carnaval qu’il orchestre donne une dimension spectaculaire à la critique du sensationnalisme médiatique, qui n’en était alors qu’à ses débuts. Lorsque Charles Tatum s’écrie : « Nous sommes au xxe siècle, et dans sa seconde moitié ! », une douce nostalgie passe… Pourtant, le film nous parle au présent. Car, tout en décrivant la presse écrite de son époque, il anticipe un débat d’avenir : le rôle clé de l’image dans l’information. Billy Wilder montre un journaliste qui dirige la réalité comme un cinéaste dirigerait ses acteurs, ses figurants. Pour fabriquer un scoop, il lui faut devenir homme d’images. En passant par ce qu’il connaissait le mieux, le réalisateur parlait au mieux de ce qu’il ne connaissait pas : le début du xxie siècle.
 
Chargement...
Chargement...