Le dossier Odessa

Arte
11/05/18 ~ 13:35 - 15:35

Après avoir lu le journal intime d'un vieillard juif rescapé des camps, le journaliste Peter Miller décide d'enquêter sur un ancien capitaine des SS, commandant d'un camp de concentration durant la Seconde Guerre mondiale. Ce faisant, Miller se retrouve impliqué dans une affaire qui le dépasse et qui met en cause une puissante organisation : le réseau Odessa, qui réunit d'anciens membres des SS et utilise son influence pour protéger les criminels de guerre nazis. Poussant son enquête plus loin, Miller est amené à rencontrer des espions des services secrets israéliens et découvre avec horreur un lien entre le réseau Odessa et sa propre famille... Critique : En 1963, à Hambourg, le jeune journaliste Peter Miller apprend le suicide d’un vieux Juif du nom de Salomon Tauber. Survivant du camp d’extermination de Riga, Tauber a laissé un journal qui accable le capitaine SS Eduard Roschmann. Celui-ci vivrait encore en Allemagne, sous un faux nom. Bouleversé par ce véritable testament du vieil homme, Miller décide de retrouver Roschmann. Il découvre l’organisation secrète Odessa, qui avait pour mission d’assurer la fuite et la réinsertion des anciens officiers SS, et qui semble avoir des ramifications profondes en Allemagne… Ronald Neame mène son enquête comme dans un vrai film policier. Simon Wiesenthal — que l’on voit dans le film sous les traits de Shmuel Rodensky — a servi de conseiller technique pour ce film, dont l’intrigue ne faiblit jamais, jusqu’au coup de théâtre final. Le Dossier Odessa, tourné en partie avec des capitaux allemands, dénonce la puissance occulte des anciens criminels de guerre, infiltrés dans l’administration et dans la police, qui n’hésitent pas à tuer pour protéger leurs nouvelles identités. Le film bénéficie aussi de la présence de Jon Voight, le héros de Macadam Cowboy et de Délivrance, toujours remarquable. Grâce à lui, ce qui aurait pu n’être qu’un épisode parmi d’autres de la chasse aux nazis trouve une indiscutable vérité.