Le chat

France 3
05/06/20 ~ 13:05 - 14:35

Depuis que Clémence a tué le chat bien-aimé de Julien, ils ne se parlent plus. Drame cinglant, fidèle à la cruauté du roman de Simenon. Gabin et Signoret s'affrontent magistralement. - Critique : | Genre : les histoires d'amour finissent mal, en général. Autrefois, il y avait une jolie trapéziste et un avenant typo­graphe, deux jeunes mariés amoureux. Vingt-cinq ans plus tard, le bonheur conjugal s'est dissous dans la gnôle et le vinaigre, Clémence et Julien se sont changés en ennemis jurés. Depuis que Clémence, imbibée et jalouse, a tué le chat bien-aimé de Julien, ils ne se parlent plus. Au coeur d'une banlieue jadis riante, une maison sombre lentement, navire à la dérive au milieu du vacarme des chantiers. Dans ce dérisoire camp retranché, les souvenirs se mêlent au présent avec une fétide lenteur. Fidèle à la cruauté poisseuse du roman de Simenon, Pierre Granier-Deferre jette des fragments de récit comme autant de bris de verre sous les pas du spectateur. Une interprétation férocement pessimiste de la passion, dont il ne reste, au crépuscule d'une vie de couple, que la dépouille glacée. Gabin et Signoret s'affrontent magistralement. — Cécile Mury